Le module « Canada Dry » !

Le dernier Serious Game Expo de Lyon a laissé un petit goût de « peut mieux faire ». Beaucoup d’exposants mais peu de contacts de qualité (au sens « potentiel commercial ») parmi les visiteurs.
Le Serious Game est encore trop cher.
Et pourtant, on prétend qu’il sera le standard pédagogique distanciel de demain.
Pour arriver à cela, il faudra pouvoir industrialiser la production de contenu de ce type. Cependant, tous les éditeurs de contenus sur mesure vous le diront, personne n’est encore parvenu à réellement industrialiser la production de contenus elearning spécifiques « classiques ». Mais après tout, « industrialisation » et « sur mesure » ne sont-ils pas antinomiques ?
Comment donc produire un Serious Game moins cher ?

En produisant un module « Canada Dry » : « Ca a la couleur du Serious Game, le goût du Serious Game mais ça n’est pas du Serious Game !».
Le module « Canada Dry », c’est un module elearning « classique », mais qui emprunte les codes du Serious Game, les fameux codes qui séduisent apprenants et responsables de formation : avatars en 3D, décors en 3D, liberté de mouvement, liberté d’action, etc.
Pour gagner en coût de production, il faut limiter le nombre d’avatars, limiter le nombre de décors et d’environnements contextuels, donner à l’apprenant l’impression d’une certaine liberté de mouvement et d’action alors qu’il sera en réalité canalisé par la séquence pédagogique prédéfinie.
Ca coûte moins cher, c’est plus rapide à produire et, pour l’avoir expérimenté, ça fonctionne.

Mais attention, il ne s’agit pas de produire du Serious Game bas de gamme.
Il ne faut pas perdre de vue les objectifs de la formation et soigner la couche pédagogique. Je parle ici d’un module elearning efficace, pragmatique, interactif, intégrant évaluations formatives et sommatives, avec une interface « full 3D » mais optimisant le nombre de décors, le nombre d’avatars et permettant une navigation « aiguillée » de l’apprenant dans les situations proposées. Bref, une couche de Serious Game sur un module « classique » de qualité. Faute de pouvoir industrialiser, cela réduit déjà considérablement la charge de développement (coût, délai), comparativement à un Serious Game réel, sans préjudice pédagogique.