Le choix du premier module eLearning n’est pas important, il est vital !

Beaucoup d’entreprises ont choisi d’expérimenter le eLearning en commençant par la bureautique. J’en connais, pour ma part, 3, rien que dans la grande distribution.
Pour ces 3 entreprises, l’expérience a été un échec et, beaucoup plus tard, il a été très difficile de convaincre à nouveau les collaborateurs des bienfaits de cette modalité d'apprentissage (seules 2 d’entre elles ont cependant retenté l’expérience du eLearning).

Les raisons de ces échecs ? Les responsables de formation l’attribuent à plusieurs facteurs, après coup (« on est toujours plus intelligent après, n’est-ce pas ?») :

- Un sujet élitiste ne concernant que les cadres ou une portion d’aficionados, plutôt au siège ou en centrale que dans les magasins ;
- Une formation perçue comme une formation de « confort », sans aucun caractère obligatoire ;
- Un cursus ultra morcelé pour lequel il n’y a pas vraiment de séquence pédagogique (on peut passer des tableaux croisés dynamiques d’Excel à l’insertion d’un graphique sous PowerPoint) et donc pour lequel la sensation d’investissement n’est pas réel.

J’ai accompagné le développement du eLearning pour l’une de ces enseignes.
Cette fois, avec un nouveau projet, intégrant la mise en oeuvre d’une plate-forme et d’un premier module eLearning métier. Le responsable de la formation de l’entreprise a fait le choix d’un module stratégique ayant un caractère quasi obligatoire.
Ce module concernait l’ensemble des collaborateurs et traitait de l’hygiène et de la sécurité alimentaire, sujet essentiel dans la grande distribution à l’heure d’une législation de plus en plus contraignante et d’une préoccupation réelle des consommateurs.
Inutile de préciser que tous les moyens de communication internes ont été utilisés pour promouvoir l’utilisation de cette nouvelle plate-forme et impliquer l’ensemble des managers.
Le résultat ? Plus de 4.000 personnes formées en 2 mois de temps. Mais ce ne sont que des chiffres. Le plus important est l’enthousiasme que cette nouvelle modalité de formation a suscité au sein des équipes qui, une fois interrogées, ont manifesté le souhait de poursuivre avec d’autres modules de formation.
Les raisons du succès ?

- Un module pratico-pratique répondant à un besoin terrain ;
- Une formation courte (45 minutes) avec mise en application immédiate ;
- Un caractère obligatoire pour tout le personnel : « ne pas être le maillon faible de la chaîne de la sécurité alimentaire au sein de l’entreprise ».

De l’avis même du responsable de formation, ce premier module a été un excellent choix. "Aujourd’hui, tous connaissent et ont expérimenté les bénéfices du eLearning en entreprise. Il n’y a donc plus de travail d’évangélisation pour les modules suivants."